Calinothérapie

La calinothérapie (ou thérapie par le câlin) recèle de très nombreux atouts bénéfiques pour la santé de tout un chacun. Des études sérieuses ont en effet permis de montrer les effets puissants sur l’organisme. Il est démontré que les câlins produisent de l’ocytocine, une hormone de l’organisme essentielle à notre bonheur. Cette hormone permet de nous sentir heureux, stimule le système immunitaire, de soulager la douleur. Les câlins ont un pouvoir apaisant et relaxant, et permet de réduire le stress.

La calinothérapie ne poursuit aucun but médical : la séance repose sur l’écoute et le toucher. Elle ne pose aucun diagnostic et ne propose aucun traitement.

D’autre part, la calinothérapie impose des limites qu’il est formellement interdit de franchir. Ainsi aucune séduction à caractère sexuel n’est tolérée, de même que les baisers, la nudité ou les gestes déplacés. La tendresse, la sexualité, la sensualité sont trois espaces différents et le but est justement de réhabiliter la tendresse dans toute sa dimension. Aucune pratique sexuelle n’y est associée. Un calin dans le cadre de la calinothérapie, c’est comme prendre un enfant dans ses bras.

L’idée est de pouvoir recevoir de la tendresse dans des intants où l’on se pose au sol (sur un futon), dans un canapé, assis ou allongés. Je vous entoure de mes bras, immobiles ou en caresses (dos, crane, bras), en silence, musique ou dans l’écoute. Vous pouvez choisir de rester toute la séance dans la même position, ou d’en expérimenter plusieurs.

 Cadre :

Avant toute séance, vous devez impérativement vous engager à respecter le cadre suivant :

  • Aucune sexualité : pas de contact des zones erogènes ou sexuelles. Pas de séduction. Pas de baisers de quelque façon que ce soit.
  • La séance se pratique habillé
  • Vous devez préalablement avoir pris une douche, avoir des vêtements propres et confortables
  • Entretien verbal au téléphone avant la prise de rendez vous

Tout défaut de respect du cadre entraine la fin de la séance et son paiement.

 Déroulement d’une séance :

  • Temps de parole
  • Exercice de consentement / autorisation
  • Se laisser sentir son propre besoin et s’autoriser à l’exprimer
  • Une fois la (les) position (s) d’enlacement choisie (s), expérimentation de celle (s) ci. Droit de recevoir, se détendre, se relacher.
  • Le droit de changer d’idée, de dire stop, non
  • Temps de parole

Enlacements :

debout1
debout2
canape2
canape1
canape2
allonge4
allonge1
allonge3
allonge5
allonge8
allongé2
assis1
allonge7
allonge6
assis3
assis2
allonge10
allonge9